L’histoire du traitement des eaux usées : de l’évacuation à la dépollution

L’histoire du traitement des eaux usées : de l’évacuation à la dépollution

Si l’Homme a conscience depuis de nombreux siècles de l’importance de l’eau pour la vie sur Terre, son intérêt pour son traitement et sa dépollution n’est que très récente… 

De l’évacuation des eaux…

Depuis l’Antiquité déjà, les premières civilisations sédentaires se sont attachées à l’évacuation de leurs eaux usées. À l’époque, les épidémies se propagent rapidement et la nécessité de faire sortir les eaux de la ville se fait ressentir. Sur tous les continents, on voit alors naître les premiers systèmes d’égouts. Ainsi, L’Empire Romain, l’Egypte ou encore les cités d’Harappa (Pakistan actuel) étaient déjà équipés de réseaux de canalisations, de latrines et de fosses d’aisances au IIIème siècle acn. À cause des guerres et des difficultés politiques de l’Empire romain, ces ouvrages sont abandonnés à partir du IIIème siècle pcn.

Au Moyen-Âge, toutes ces installations sont complètement abandonnées. La plupart des habitations n’ont pas de fosses d’aisances et les égouts n’existent pas, alors on jette tout dans la rue : les eaux usées domestiques sont jetées par la fenêtre auxquelles viennent s’ajouter les déchets issus des activités urbaines. Il y règne une odeur putride et les épidémies de peste, de choléra et de typhus ravagent la population durant des siècles. Et cette situation durera jusqu’au XVIIIème siècle…

…à l’assainissement des eaux

Il faut attendre la terrible épidémie de 1854 à Londres, pour qu’un certain John Snow découvre l’origine du choléra. Cette découverte mène à une réflexion sur l’évacuation des eaux usées de la ville et sur les premières idées de création de canalisations enterrées. Tout doucement, avec la croissance de l’urbanisation, les villes développent leur système d’égouts unitaire. Toutes les eaux s’y retrouvent mélangées. Mais cette histoire est celle de la première ville équipée… En Europe, tout n’avance pas de la même manière. La situation est fort différente dans les grandes villes par rapport aux plus petites mais aussi d’un pays à l’autre. En France par exemple, seulement 12% de la population est reliée au tout-à-l’égout en…1960, alors que le premier traité pour l’assainissement de Paris est signé en 1350 ! Les problèmes politiques du Pays vont ralentir fortement les progressions en matière d’hygiène.

Au XXème siècle, la science fait d’énormes progrès et grâce au développement de la microbiologie, on prend conscience de la pollution des milieux naturels. Dès 1914, des scientifiques anglais mettent au point un système de bassin où les bactéries présentes vont traiter les eaux usées grâce à leur capacité de dégradation. Aujourd’hui encore, nos stations d’épurations fonctionnent sur ce principe : maintenir les boues dans un bassin et activer par oxygénation les bactéries naturellement présentes dans ces boues pour dégrader le carbone, l’azote et le phosphore. Et c’est également le cas de nos micro-stations.

Le traitement des eaux usées est donc une réalité très récente, elle date d’il y a moins de 100 ans ! Et si le combat fut long et douloureux, nous sommes aujourd’hui à la quintessence de l’hygiène moderne et des chercheurs travaillent tous les jours pour améliorer encore nos systèmes de dépollution des eaux.

Si vous désirez en savoir davantage sur l’histoire du traitement des eaux usées ou sur l’eau en général, n’hésitez pas à consulter le site du centre d’information sur l’eau: www.cieau.com

LEAVE A COMMENT

You comment will be published within 24 hours.

VOTRE DEVIS GRATUIT

Demandez maintenant votre devis gratuit et sans engagement.

Je demande un devis
LES DERNIERS ARTICLES
© Copyright 2017 ma-micro-station.fr